Chauffage au sol : les avantages et les inconvénients

      Commentaires fermés sur Chauffage au sol : les avantages et les inconvénients
chauffage au sol

Le chauffage au sol pas cher est l’une des méthodes les plus plébiscitées pour procurer le meilleur confort thermique dans le logement. Le plancher au sol vise à réchauffer la maison par le sol. Vous pouvez choisir d’installer des planchers chauffants à gaz, à énergie solaire et à énergie électrique. Certains peuvent décider d’installer un chauffage au sol hydraulique raccordé à une chaleur ou à une pompe à chaleur. Il utilise les tuyaux pour faire circuler l’eau froide et l’eau chaude. Le chauffage au sol électrique nécessite la pose d’un câble directement intégré dans la dalle.

Les avantages d’un chauffage au sol

Avoir un chauffage au sol a de nombreux avantages :

* L’espace : C’est un gain de place considérable. Plus besoin de poser une chaudière, un radiateur ou une pompe à chaleur dans la maison

* Le confort : il est agréable au toucher. Le chauffage est reparti de manière uniforme. Vous pouvez marcher pieds nus sans craindre d’attraper froid.

* L’hygiène : pas d’inhalation de microbes, puisqu’il ne projette pas les poussières. Néanmoins ce dispositif de chauffage doit être entretenu tous les 3 à 5 ans.

* L’économie d’énergie : en posant un chauffage au sol, vous faites les économies d’énergie d’au moins 15% par rapport au chauffage traditionnel.

* Le silence : Il n’émet aucun bruit à l’inverse des appareils de chauffages et des radiateurs.

Les inconvénients du chauffage au sol

Qui dit avantage, dit aussi inconvénient. Il est plus prudent de se faire une idée des solutions de chauffage au sol avant de faire un choix.

* Le revêtement au sol : il faut faire une étude de faisabilité pour s’assurer que le plancher chauffage est compatible avec les revêtements au sol. On évitera tout de même la moquette sous le plancher chauffant.

* Le prix de l’installation : poser un chauffage au sol est un investissement. Elle coute deux fois cher lorsqu’il s’agit d’un chauffage hydraulique. Même si le coût peut considérer un frein, n’oubliez pas que vous ferez des économies d’énergie.

* La rénovation : il est plus facile de poser un chauffage à neuf. Restaurer un plancher chauffant nécessitera des travaux supplémentaires comme la surélévation. Il faudra aussi modifier la hauteur de la porte puisque cela peut entrainer des gênes pour l’ouverture et la fermeture.

* Le tarif pour une rénovation : la rénovation d’un plancher chauffant est assez coûteuse, surtout en cas de remplacement de matériel. L’entretien doit être effectuée 1 fois tous les 3 ans.

* Le réglage de la température : certains utilisateurs se plaignaient de la difficulté à régler la température du chauffage au sol. Fort heureusement, ce modèle tant à disparaitre. Les planchers présents sur le marché ne nécessitent plus de contrôle de température.