Chauffe-eau en panne : les pannes courantes

      Commentaires fermés sur Chauffe-eau en panne : les pannes courantes
chauffe-eau en panne

Un chauffe-eau peut tomber en panne. Afin de résoudre le problème, il est nécessaire d’identifier l’origine de la source. Voici en quelques lignes les pannes courantes d’un chauffe-eau.

Les pannes courantes du chauffe-eau

Il existe 5 problèmes fréquents qui nuisent au bon fonctionnement du système de production d’eau chaude.

La fuite d’eau

La fuite d’eau est la cause principale d’un chauffe-eau mal entretenu. Des fissures se créent sur les tuyaux, les canalisations, le réservoir d’eau ou encore le groupe de sécurité. Cela peut être due à la corrosion, une pression trop élevée ou encore le mauvais état des raccords et des joints. La réparation est simple lorsqu’il s’agit de réparer les pièces défectueuses. Par contre, si la fuite se trouve au niveau de la cuve, la seule chose à faire est le remplacement complet de l’appareil.

L’insalubrité

Les saletés et les déchets contenus dans l’eau favorisent le développement des micro-organismes et des bactéries. Par exemple, l’eau devient rouge, jaunâtre, sale ou malodorante. Ce sont les signes d’un problème de chauffe-eau. Pour y remédier, il faut vider l’eau du réservoir, nettoyer l’appareil ainsi que les conduites d’eau chaude et d’eau froide.

Les problèmes hydrauliques

L’arrêt de la veilleuse est le signe qu’il y a quelque chose qui ne va pas. L’appareil est en marche mais l’eau et toujours froide. La pression est faible et entraine la réduction du débit de l’eau. Voici autant de problèmes hydrauliques qui bloquent le fonctionnement de l’appareil. Il faut contrôler le moteur et le thermocouple. Faites appel à un expert plombier et le problème est rapidement résolu.

L’absence de détartrage

Le tartre est à l’origine de la destruction et la détérioration des appareils de production d’eau chaude. Si vous vivez dans une zone fortement riche en calcaire, attendez-vous à subir de nombreux dégâts de vos équipements de plomberie. Pour éviter cela, il est conseillé de poser un système de traitement en aval ou en amont du réseau d’eau. Pour le chauffe-eau, il y a l’adoucisseur et le filtre anticalcaire. Ces systèmes de traitement se chargent d’éliminer les sédiments contenus dans l’eau.

Le manque de révision de l’appareil

À titre préventif, il est conseillé de faire entretenir ses systèmes de production d’eau chaude au moins tous les 2 ans. Pour le chauffe-eau à gaz, il faut le faire chaque année. L’entretien permet de déceler les pannes susceptibles d’entraver le fonctionnement de l’appareil. Pendant la révision, le plombier vérifie l’état des éléments chauffants, la résistance, le groupe de sécurité. Il nettoie l’appareil des dépôts de calcaire et contrôle les raccords et les joints.