Comment résoudre un problème d’humidité dans une salle de bains ?

      Commentaires fermés sur Comment résoudre un problème d’humidité dans une salle de bains ?
Comment résoudre un problème d’humidité dans une salle de bains ?

Vous avez des soucis d’humidité dans votre pièce d’eau ? Voici quelques solutions par un plombier issue de Bondy pour remédier à cette solution fréquente dans les logements.

La salle de bain est une pièce humide par excellence. La vapeur d’eau dégagée dans la pièce associée à une paroi froide forme la condensation. Raison pour laquelle, la pièce semble toujours humide. La moisissure, les champignons, les joints encrassés et les mauvaises odeurs découlent de la mauvaise ventilation et aération de la salle d’eau. La seule solution est l’aération fréquente de la salle de bains. Pour cela, on peut procéder par ventilation naturelle, ventilation mécanique, ventilation par tirage.

La ventilation naturelle

Il s’agit d’une méthode simple d’aération des pièces humides. Pour limiter l’apparition de la vapeur d’eau chaude dans la salle de bains, il suffit dans un premier temps d’ouvrir la porte et les fenêtres de la pièce. Pour un environnement sain, il est conseillé de ventiler les pièces au moins 15 min par jour.

Si vous n’avez pas de fenêtre, ouvrez les autres portes de la maison afin de l’air courant circule aussi dans la salle de bains. Cette solution est à privilégier pendant les périodes chaudes. En hiver, il est préférable de ne pas trop ouvrir les portes au risque de vous retrouver avec une facture de chauffage démesurée. Une pièce continuellement fermée favorise le développement des mauvaises odeurs et la moisissure s’installe.

La ventilation mécanique

La ventilation mécanique est une solution recommandée pour les logements dont le taux d’humidité se situe entre 40 et 65%. La VMC – ventilation mécanique contrôlée est la solution adéquate pour lutter contre l’humidité dans la maison. Elle permet de réguler l’air dans les maisons. Il existe deux types de VMC : la VMC simple flux et la VMC double flux. Les deux systèmes fonctionnent sur le même principe. A la différence que la VMC double flux est doté d’un échangeur thermique. Il a pour rôle de limiter le gaspillage d’énergie tout en préchauffant l’air qui entre. Si vous ne possédez pas de fenêtre, sachez que ces deux systèmes ont besoin d’être entretenus.

La VMI (ventilation mécanique par insufflation) est une autre solution d’évacuation et renouvellement d’air. Elle a pour rôle d’aspirer l’air, le filtrer et l’insuffler dans la maison. Ce nouvel air élimine l’air intérieur pas les grilles d’aération situés au-dessus des fenêtres.

La ventilation par tirage thermique

La ventilation par tirage thermique permet de réchauffer une pièce en apportant de l’air chaud afin d’évacuer l’air froid. Pour cela, il faut installer deux grille d’aération : une pour la sortie d’air et une autre pour l’entrée d’air. Grâce à ce système de ventilation, vous n’aurez plus de problème d’odeur fétide et d’humidité dans le logement. Il a pour avantage d’être silencieux et ne nécessite pas d’entretien. Bien que vous ayez à disposition une ventilation par tirage thermique, cela n’exclut pas qu’après avoir pris votre douche, vous ouvrez la porte pour évacuer la buée et la vapeur d’eau.