Bris de glace : conseils et démarches

      Commentaires fermés sur Bris de glace : conseils et démarches
bris-de-glace

Locataire et propriétaire ont l’obligation de souscrire à une assurance habitation multirisques. Elle vous met à l’abri des incidents ou sinistres causés par un bris de glace.

La garantie bris de glace s’applique lorsque les vitres sont équipées de fenêtres et lucarnes ou des parois vitrées posées sur les balcons, les vérandas, les miroirs et les terrasses ; les vitres et miroirs des aquariums, placards, meubles, capteurs solaires, plaques chauffantes, ciels vitrés, parois vitrées, etc. Les ampoules et les appliques ne sont pas comptés dans la garantie bris de glace. En revanche, si vous possédez un plafonnier en verre ou un lustre de cristal, n’hésitez pas à assurer vos biens comme extension du contrat d’habitation. Une vitre brisée suite à une effraction, la grêle, le cambriolage ou la chute d’un projectile sont les dommages accidentels indemnisés. Après le sinistre, l’urgence serait de faire part du problème à votre assureur par téléphone.

Par la suite, vous ferez une lettre notifiée par courrier sous un délai de 5 jours ouvrés. Puis faites sécuriser le logement, surtout si la casse a eu lieu sur la porte d’entrée. Enlevez les bris de glaces pour éviter les blessures et contactez un spécialiste vitrier pour la rénovation des lieux.

Démarches en cas de bris de glace

Le vitrier devra remplir un imprimé Bris de glace pour la réparation. Le document est envoyé sous plis fermé à l’assureur suivi des factures d’origine démontrant les travaux qui ont été effectués et le remplacement si nécessaire. Sur la facture devra être notifiée la date, le nom de l’assuré, la raison sociale du vitrier, le détaillé des prestations pratiquées. Pour un remboursement rapide et effectué, réunissez les pièces suivantes : l’imprimé de bris de glace, la déclaration, les factures, et les justificatifs (bons de commandes, dépôts de plaintes, procès-verbaux, photos, expertises, etc.).

Quelle que soit la situation, une partie des frais seront à votre charge. Cette clause peut être éludée si dans votre contrat vous n’ayez pas accepté recevoir une surprime en contrepartie de l’éradication de la franchise.